Utilisation de la méthode Fram pour évaluer la conciliation médicamenteuse : existe-t-il des différences entre le travail prescrit et le travail réel ?

Ana Luisa Van Innis

Ana Luisa Van Innis

Quality and Safety Officer – Paqs ASBL – Clos Chapelle-aux-Champs 30 – Bte 1.30.30 – 1200 Bruxelles – Belgique Autres articles de l'auteur dans Risques et qualité Articles dans PubMeb
Ana Luisa Van Innis

Utilisation de la méthode Fram pour évaluer la conciliation médicamenteuse : existe-t-il des différences entre le travail prescrit et le travail réel ?

Figures

Résumé

Daily practice performance (work-as-done) compared to guidelines (work-as-imagined) of medication reconciliation at discharge: outcomes of a Fram study. van Dijk La, Eikenhorst La, Wagner Ca,b.

1- Netherlands Institute for Health Services Research (Nivel) – Utrecht – Pays-Bas
2- Amsterdam UMC – Vrije Universiteit Amsterdam – Department of Public and Occupational Health – Amsterdam Public Health Research Institute – Amsterdam – Pays-Bas

Safety Science 2022;155:105871. Accessible à : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0925753522002107 (Consulté le 07-10-2022).


Objectifs. La conciliation médicamenteuse (CM) est une démarche essentielle à la sécurité des patients. Cependant, sa mise en œuvre est complexe. Nous avons utilisé la méthode d’analyse de la résonance fonctionnelle (en anglais : functional resonance analysis method [Fram]) afin de mieux comprendre la faible conformité des professionnels de soins aux normes de la CM en comparant les directives et les protocoles hospitaliers des Pays-Bas (le travail qui devrait être réalisé en théorie, en anglais « work-as-imagined ») et la pratique clinique quotidienne (le travail qui est réalisé en réalité, en anglais « work-as-done »). Méthodes. Neuf unités de cardiologie et d’orthopédie ont participé à l’étude. Nous avons utilisé la méthode Fram pour construire plusieurs modèles permettant de visualiser la CM au point de sortie. Les modèles WAI sont basés sur les directives nationales et les protocoles hospitaliers. Les données utilisées pour construite les modèles WAD ont été recueillies à travers des entretiens semi-structurés auprès des professionnels de soins impliqués dans le processus. Résultats. Soixante-trois professionnels de soins ont été interrogés. Ceux-ci ont dû occasionnellement ajuster leur travail afin de gérer le manque de temps ou de ressources, ce qui entraînait des variations de leur performance. Ceci a eu un impact sur le déroulement du processus de CM en raison de l’interdépendance des professionnels impliqués. Conclusion. La collaboration entre les professionnels de soins est essentielle à la réalisation complète de la CM à la sortie de l’hôpital. Nous avons identifié des différences entre la pratique quotidienne et les directives et protocoles suivis. Des recherches futures devraient analyser l’impact de ces variations dans la pratique et des déviations des protocoles sur la sécurité médicamenteuse, lors de la CM.

Abstract

Objectives. Performing medication reconciliation (MR) is an important safety initiative. However, its implementation is complex. We used the Functional Resonance Analysis Method (Fram) to gain more understanding of healthcare professionals’ low compliance with the standards for MR by comparing Dutch guidelines and hospital protocols (Work-as-Imagined/WAI) with daily clinical practice (Work-as-Done/WAD). Methods. Nine cardiology and orthopaedics wards participated in this study. We applied the Fram to construct several models to visualise MR at the point of discharge. WAI models were based on national guidelines and hospital protocols. Data to construct the WAD models were collected through semi-structured interviews with the healthcare professionals involved. Results. Sixty-three healthcare professionals were interviewed. These occasionally had to adjust their work in order to manage a lack of time or resources, resulting in variation in healthcare professionals’ performance. This had an impact upon the flow of the reconciliation process due to the interdependency of all the healthcare professionals involved. Conclusion. Collaboration between healthcare professionals is essential to ensure complete reconciliation for discharged patients. We identified a distinction between daily practice and both the guidelines and protocols followed. Future research should indicate the impact of specific variations in practice, and deviations from the protocols on medication safety, during reconciliation.

Article

Copyright : © Health & Co 2022.