18 octobre 2022

En direct de… la SRA Grand Est – « Prévention du risque suicidaire des personnes âgées »

Le suicide des personnes âgées est un sujet encore tabou. Sur 9 000 suicides par an en France, près de 3 000 concernent des personnes de plus de 65 ans1. Un groupe de travail de la structure régionale d’appui Grand Est (SRA Grand Est) a élaboré un kit sur la prévention du risque suicidaire des personnes âgées en établissement et service social ou médico-social (ESSMS).

Le contexte et point de départ des travaux

La France compte un des taux de suicides les plus élevés d’Europe. Ce taux augmente fortement avec l’âge surtout chez les hommes. Les hommes de plus de 95 ans se suicident en moyenne dix fois plus que la population générale2.

Par ailleurs, l’analyse des événements indésirables graves associés aux soins (EIGS) menée par la Haute Autorité de santé (HAS) met en exergue l’importance de cette thématique : en effet, selon la HAS3, les suicides ou tentatives de suicides sont la deuxième cause d’EIGS analysés. Enfin, force est de constater, au travers de l’analyse interne des EIGS réalisée par la SRA Grand Est, qu’un certain nombre d’EIGS ont pour cause « suicide » ou « tentative de suicide ». La nécessité et le souhait de travailler sur cet enjeu majeur de santé publique étaient alors une évidence pour la SRA Grand Est.

Un kit régional construit avec des professionnels du secteur

La première étape a consisté à réaliser une enquête en octobre 2020 auprès des adhérents du secteur médico-social de la SRA Grand Est pour identifier leurs besoins à ce sujet. L’enquête a pris la forme d’un questionnaire à compléter en ligne, via Microsoft Forms. Le détail des résultats de cette enquête est disponible en ligne4.

Afin de répondre aux besoins identifiés, la SRA Grand Est a lancé un appel à projet pour constituer un groupe de travail régional sur la thématique. Plusieurs professionnels ont répondu présents à cet appel à participation : des professionnels d’établissements et structures du secteur médico-social « personnes âgées », le responsable du département psychiatrie des personnes âgées du centre psychothérapique de Nancy (CPN) et deux membres du réseau de santé en gérontologie et soins palliatifs de Champagne-Ardenne (RéGéCAP).

Le groupe a été piloté par deux professionnels de la SRA Grand Est : le Dr Olivier Martin, médecin coordonnateur SRA Grand Est et expert EIGS au groupe de travail permanent HAS, Stéphanie Bour, chargée de mission Qualité « médico-social ». La fiche projet du groupe de travail est consultable sur le site de la SRA Grand Est5. Les objectifs du groupe étaient les suivants :

  • élaborer des outils permettant d’identifier les signaux précurseurs et les étapes d’une crise suicidaire,
  • proposer des supports de communication et de sensibilisation sur la dépression et le risque suicidaire des personnes âgées tout en répondant aux attentes et visant à améliorer les connaissances des professionnels sur le risque suicidaire des personnes âgées.

Cinq temps d’échanges, organisés entre février 2021 et février 2022, ont permis de construire et de valider les supports et outils du kit ; ceux-ci ont d’ailleurs fait l’objet d’une phase de test sur le terrain en octobre 2021 par les établissements des membres du groupe de travail. À l’issue du test, les retours ont fait l’objet d’une analyse et d’un plan d’actions pour ajustement du kit.

Un kit clé en mains à destination des professionnels de terrain

Le kit s’adresse aux professionnels d’établissements et de services médico-sociaux accueillant ou accompagnant des personnes âgées. Il peut également être une source d’inspiration et de réflexion pour les établissements sanitaires prenant en charge des personnes âgées.

Il regroupe des éléments de différentes natures :

  • des éléments à visée informative :
    •  sommaire, fiche descriptive du kit, bibliographie…
  • des outils mobilisables sur le terrain pouvant être renseignés :
    • outil de repérage précoce des signes de dépression et d’identification des signaux d’alerte,
    • outil d’évaluation de la situation et d’identification d’un éventuel risque suicidaire,
    • mémo sur les facteurs de risque suicidaire chez la personne âgée en ESSMS ;
  • cinq visuels pouvant servir de support de communication et de sensibilisation :
    • la dépression chez la personne âgée – principaux signes,
    • la crise suicidaire,
    • différencier « dépression » et « crise suicidaire »,
    • les premières mesures à prendre – réagir et agir,
    • quelques pistes pour sécuriser l’environnement d’une personne à risque suicidaire ;
  • un support de sensibilisation à destination des professionnels ;
  • un quiz et les réponses associées.

Une fiche introductive apporte quelques précisions relatives aux modalités d’utilisation, en préambule de chaque outil et visuel. La SRA Grand Est précise que les outils et éléments contenus dans ce kit n’ont pas de caractère obligatoire et ne sauraient se substituer aux outils d’ores et déjà utilisés, mais constituent des supports visant à guider les professionnels des ESSMS sur la thématique Prévention du risque suicidaire chez les personnes âgées dans une démarche globale, comme rappelé par la phrase de conclusion de la fiche de présentation du kit : « Ensemble, prévenons le risque suicidaire des personnes âgées ». Les établissements ou structures peuvent ainsi se les approprier, les personnaliser et les adapter à leurs besoins.

Le kit est disponible sur le site Internet de la SRA Grand Est :

  • la version complète est accessible pour les adhérents de la SRA Grand Est,
  • plusieurs éléments sont en libre accès et notamment l’infographie « Différencier dépression et crise suicidaire », accessible à : https://sragrandest.org/t/4FwXS (Consulté le 03-10-2022).

L’ensemble du kit est présenté dans une capsule vidéo accessible à : https://www.youtube.com/watch?v=cQSWs125F8U (Consulté le 03-10-2022).

Depuis sa mise en ligne fin février 2022, le kit a remporté un franc succès et a fait l’objet de nombreuses demandes et sollicitations en provenance de plusieurs régions de France.

Ces sollicitations sont de deux ordres :

  • demandes d’obtention du kit,
  • présentations des travaux de la SRA Grand Est ayant permis d’aboutir au kit.

Enfin, en mai dernier, le kit a été récompensé par le deuxième prix décerné par La Prévention médicale6. Ce prix, organisé annuellement et ouvert à tous les professionnels de la santé, récompense les meilleures initiatives en matière de prévention des risques dans le secteur de la santé. Chaque année, La Prévention médicale reçoit ainsi entre 20 et 30 dossiers de candidature faisant l’objet d’une étude et analyse par un comité scientifique.

Notes :

1- Source : Santé Publique France. BEH 2019;(3-4).
2- Source : Leblanc-Briot MT. Fin de vie des personnes âgées. Jusqu’à la mort accompagner la vie 2014;4(119):97-108. Accessible à : https://www.cairn.info/revue-jusqu-a-la-mort-accompagner-la-vie-2014-4-page-97.htm#pa13 (Consulté le 06-10-2022).
3- Haute Autorité de santé. Retour d’expérience national. Les évènements indésirables graves associés à des soins (EIGS) – 2020. Paris, 2021. 45 p. Accessible à : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-12/pdf_retour_experience_national.pdf (Consulté le 03-10-2022).
4- https://sragrandest.org/files/pdf/resultats_enquete.pdf (Consulté le 03-10-2022).
5- https://sragrandest.org/t/sJaIB (Consulté le 03-10-2022).
6- Article complet accessible sur le site de la Prévention Médicale : https://www.prevention-medicale.org/actualites-revues-de-presse-et-evenements/grand-prix/grand-prix-2021-prevention-risque-suicidaire (Consulté le 03-10-2022).